Des joueurs pour faire avancer la science (Wired) share
back to to

Des joueurs pour faire avancer la science (Wired)

5 août 2010

Les scientifiques se sont tournés vers les jeux vidéo et leurs joueurs pour des raisons diverses : ils y ont étudié des épidémies virtuelles, analysé les comportements sociaux ou ils s’en sont simplement servis pour promouvoir la science.

 

Se servir de quelques 57 000 joueurs pour comprendre les structures 3D de 10 protéines extrêmement complexes est, par contre, une procédure beaucoup plus rare. Pour visualiser la difficulté, imaginez quelque chose comme une dizaine de « Rubik’s cube d’un million de côtés qui ferait 10 000 tours par minutes sur lui même » que le plus puissant programme informatique spécialement créé pour l’occasion n’arrive pas à complètement appréhender.

 

Et pourtant, malgré leur quasi ignorance de la biochimie, les joueurs ont surpassé les performances du programme et ont permis aux scientifiques de réaliser des avancées importantes : « les ordinateurs sont bien entendu supérieurs par leurs capacités à traiter des chiffres à grande vitesse, mais il leur manque la connaissance intuitive du moment où les traiter, ou la faculté à déterminer l’outil le plus approprié pour y parvenir » explique l’un des joueurs.

 

La « victoire » symbolique de l’intelligence collective humaine (assistée par ordinateur) sur la machine ouvre la voie à un élargissement de la pratique : « On pourrait voir émerger un genre complètement nouveau de jeux de découvertes scientifiques » raconte Seth Cooper, ingénieur informatique.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email