Des objets connectés : oui, mais pour quoi faire ? share
back to to

Des objets connectés : oui, mais pour quoi faire ?

12 janvier 2016
Ceintures, chaussures, parapluies, douches, miroirs, chaussettes… Autant d’objets que les inventeurs présents au Consumer Electronic Show (CES) se sont chargés de rendre « smart ». Mais pour quoi faire ? Le Wall Street Journal s’interroge.

Du 6 au 9 janvier se tenait à Las Vegas l’incontournable CES, haut rendez-vous de l’innovation technologique mondiale au cours duquel les ingénieurs ont rivalisé de créativité et d’inventivité pour présenter leurs projets. Parmi eux, un parapluie connecté. Une invention véritablement utile au monde, se demande le Wall Street Journal ?

Pour juger du caractère strictement nécessaire de la connectivité d’un tel objet, le journal liste quatre critères d’approche :

  • Cet objet résout-il un véritable problème ? Et dans quelle mesure ce problème est-il de premier ordre ?
  • Cet objet connecté est-il plus facile à utiliser que le simple objet dépourvu de connectivité qu’il remplace ?
  • Comment envisager l’usage de cet objet au quotidien ? S’intègre-t-il convenablement à nos habitudes et va-t-il influencer nos comportements ?
  • Comment cet objet connecté s’intègre-t-il à l’écosystème technologique de votre quotidien ? L’intérêt des objets connectés étant surtout d’être à même de communiquer entre eux…

Ou comment se questionner sur la véritable utilité – et pertinence – de la connectivité à tout prix…

Plus d’informations avec l’article du Wall Street Journal.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email