Des robots-laser tueurs de mauvaises herbes

21 mai 2012

Toxiques, les herbicides chimiques utilisés par les agriculteurs sont souvent montrés du doigt comme un problème de santé publique. Alors pourquoi ne pas les remplacer par des robots-laser exterminateurs de mauvaise herbe ? C’est ce que proposent des chercheurs de l’Université Leibniz de Hanovre.

L’expérience racontée par Treehugger montre en effet que les lasers font d’excellents désherbants… à condition de surmonter plusieurs obstacles.

Tout d’abord, il faut que la dose soit assez forte pour tuer les plantes indésirables : si elle est trop faible, on encourage au contraire leur croissance ! L’équipe de chercheurs a donc travaillé sur l’intensité idéale du rayon laser pour nettoyer les champs, plutôt que de les transformer en jungles impénétrables.

Ensuite, comment distinguer automatiquement les bonnes des mauvaises herbes ? L’équipe de l’Université Leibniz propose d’équiper l’arme d’une caméra branchée à un logiciel capable de reconnaître les contours de chaque plante. 

Cloué au sol, ce système laser peut traiter actuellement environ un mètre carré de cultures. Mais il serait facile de le monter sur rails pour désherber des surfaces plus importantes, assurent les chercheurs. Et demain, en équiper des robots ou des drônes ?

L’idée a de quoi intéresser les industriels. Toutefois, une dernière condition s’impose : que même sur de grandes surfaces, ces tueurs prouvent leur habileté à n’éliminer que les mauvaises herbes, tout en laissant nos fruits et légumes intacts. Une affaire à suivre, donc.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email