D’ici dix ans, des algorithmes gèreront des milliards de dollars d’investissements share
back to to

D’ici dix ans, des algorithmes gèreront des milliards de dollars d’investissements

16 décembre 2015

Selon le cabinet de conseil Deloitte, les investissements du futur seront automatisés ou ne seront pas. Explications avec Quartz.

Cette année aux Etats-Unis, les conseillers bancaires automatisés  – comprendre des robots – gèrent à eux seuls 100 milliards de dollars d’investissements. Et leurs portefeuilles ne devraient cesser de croître.

Preuve en est de l’adoption progressive de cette pratique par des institutions financières traditionnelles telles que Wealthfront, Bettermen ou la Deutsche Bank. Bank of America, autre géant du secteur, a annoncé qu’il adopterait lui aussi ce conseil automatisé d’ici 2016.

Les raisons d’une telle évolution tiennent avant tout à des questions de coûts : il revient moins cher de faire appel à des algorithmes pour effectuer ce type d’opérations qu’à de véritables personnes. Les économies engendrées devraient permettre de proposer ce service à de nouveaux publics, moins fortunés, et en particulier les « Millennials ».

D’ici 2025, Deloitte envisage d’ailleurs que 40% des actifs investis par ces derniers seront gérés par des algorithmes.

« Dans les années à venir, nous aurons des conseillers automatisés dopés aux stéroïdes et capables d’avoir une vision plus large et holistique grâce à des analytics encore plus avancés », note ainsi Gauthier Vincent de Deloitte.

Plus d’informations avec l’article de Quartz.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email