Pourquoi la diversité est un enjeu majeur pour l’intelligence artificielle share
back to to

Pourquoi la diversité est un enjeu majeur pour l’intelligence artificielle

3 novembre 2015

Fei-Fei Li, directrice du Stanford Artificial Intelligence Lab, a confié à Wired ses craintes de voir se développer des intelligences artificielles (trop) centrées autour des usages et besoins de leurs concepteurs qui sont, dans leur très grande majorité, des hommes.

5 sur 44. C’est le nombre de femmes qui composent l’équipe de recherche en intelligence artificielle de Facebook. Le laboratoire en recherche artificielle de Baidu, est composé pour sa part de 3 femmes pour… 42 personnes. En d’autres termes, le champ de la recherche en intelligence artificielle est, selon Fei-Fei Li, un domaine quasi-exclusivement masculin et manquant cruellement de diversité. Elle n’hésite d’ailleurs pas à dénoncer le manque de minorités au sein de son propre laboratoire de Stanford.

 Pour Fei-Fei Li, il est nécessaire de porter une attention toute particulière à ces enjeux : 

« C’est un champ de recherche qui élabore des technologies qui touchent à tous les aspects de la vie humaine ».

Il est ainsi crucial que les chercheurs concernés aient pleinement conscience de ces problématiques, pour faire de l’intelligence artificielle une technologie véritablement adaptée à l’ensemble des êtres humains, et non à seulement certains d’entre eux. 

Pour en savoir plus, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email