Données personnelles: à qui le pouvoir ?

10 février 2015

Création de valeur, cause d’abus évidents ou moyen de préserver la sécurité intérieure… La réglementation des données personnelles n’a jamais cristallisé autant d’enjeux. Le Conseil d’Etat statuait en septembre sur le sujet en préférant parler d’un droit de contrôle plutôt que de propriété des données, quand le Forum d’Avignon plaidait en octobre pour que les citoyens obtiennent le plein usage de leurs données. Un débat relancé après les attentats des 7 et 9 janvier, quand plus de 50% des Français s’affirment prêt à donner accès à leurs données personnelles pour plus de sécurité​.

Entre enjeux de législation et d’applications, comment continuer à tirer parti des données sans assister à la fin de la vie privée ?​ La synthèse de ce débat est à retrouver ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email