Données personnelles : quelle transparence en matière de santé ? share
back to to

Données personnelles : quelle transparence en matière de santé ?

1 juillet 2013

Les données de santé des Français  devraient-elles être publiques ? C’est ce que demande le manifeste « Liberté pour les données de santé » publié en janvier dernier. Mais l’idée rencontre encore certaines résistances comme nous le raconte Le Midi Libre dans un article du 28 juin dernier.

Les données personnelles de santé issues des feuilles de soins, des prescriptions etc. sont aujourd’hui conservées par la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés. Pourtant, certains souhaitent leurs mises à disposition de façon anonyme afin de mener des études épidémiologiques et éviter les scandales sanitaires.

Mais si l’idée peut séduire, elle rencontre encore l’opposition de ceux qui craignent de voir des entreprises issues du marketing pharmaceutique s’approprier ces données à l’image de Celtipharm qui a récemment porté plainte « pour abus de position dominante sur le marché de la fourniture de données de santé auprès de l’Autorité de la concurrence contre la CNAMTS et le GIE SESAM-Vitale » comme l’explique l’article du Midi Libre.

Et des associations comme le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) réclament également la libération de ces données dans un objectif de protection de la santé publique.

Pour en savoir plus et lire l’intégralité de l’article du Midi libre, c’est par ici !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email