Doubler le code dans un livre pour témoigner de nos usages share
back to to

Doubler le code dans un livre pour témoigner de nos usages

31 octobre 2013

Un livre encodé comme doublure du code pour témoigner des temps modernes, c’est ce que nous rapporte Sarah Boboltz dans un article paru sur PSFK.

Depuis l’informatisation, l’histoire de la technique ne cesse d’évoluer. La mémorisation (l’archivage) de nos usages – traversés par la société de l’information – est une question récurrente. Mais comment conserver nos écrits sur notre culture et nos habitudes pour les générations du futur ? L’archivage électronique semble le support le plus adéquat … Et pourtant un collectif d’artistes venu tout droit des Pays-Bas s’est penché sur la question et offre une réponse originale : un livre imprimé tout en suite binaire sur l’histoire de la technique, ou plutôt de la culture moderne à l’heure de l’informatisation. Explications.

« The Skor Codex » – nom du livre – est né du projet de la Société Anonyme, un collectif d’avant-garde agissant dans une logique entrepreneuriale. Il s’attache à refléter la diversité de la Fondation for Art and Public Domain (SKOR) en tentant de compiler de façon exhaustive nos usages traversés par la technique. 

Cette « œuvre dispositive » contient des bandes sonores, images et graphiques. Elles sont retranscrites en langage-machine (suite binaire, ou code) sur le papier. Les bandes sont protégées du phénomène bit rot, désignant la désagrégation de la donnée ou du programme codé.

Pour sa conservation, il est envoyé à plusieurs endroits sur la terre depuis 2012. Une première copie est à la Fondation for Art and Public Domain (SKOR), une autre à la Bibliothèque nationale de France et pour l’anecdote, une copie va officiellement être donnée à Tim Berners-Lee, le fondateur du World Wild Web (WWW). 

Cet ouvrage a pour but de devenir une « capsule temporelle », soit la réalisation d’une œuvre de sauvegarde collective de biens et d’informations. Il s’agit donc avant tout d’une réponse à l’enjeu de la préservation des contenus numériques.

Pour en savoir plus sur « The SKOR Codex », c’est ici

 

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email