Drone de secouriste

11 septembre 2013

Puisqu’ils feront bientôt partie de notre quotidien, il est temps d’imaginer tous les usages utiles que l’on peut faire des drones. Pour réaliser des reportages indiscrets ou livrer des colis, ces petits appareils pourraient rendre de grands services. Et s’ils sauvaient des vies ? C’est l’idée développée par l’association allemande Definetz, qui s’est associée à un constructeur de drone pour créer un appareil livrant un défibrilateur aux victimes de malaise cardiaque. 

Le drone Defikopter peut être dirigé à un endroit précis dans un rayon de 10 kilomètres en utilisant une application smartphone et sa fonction de localisation GPS, rapporte Digital Trends qui relaie la nouvelle. En théorie, un individu pourrait appeler le drone pour sauver la vie d’un proche, en supposant qu’il ait été formé sur la façon d’utiliser le défibrillateur.

Ce système pourrait être idéal pour des zones difficilement accessibles aux professionnels de santé. Au milieu d’un embouteillage par exemple. Comme le relève Digital Trends, citant la Croix-Rouge américaine, « les chances de survie sont réduites d’environ 10% pour chaque minute que la défibrillation est retardée… et le temps moyen de réponse 911 aux États-Unis est de 8 à 12 minutes ».

Fendant l’air à la vitesse de 70km/h, le drone peut atteindre sa cible rapidement. S’il ne peut atterrir à l’endroit de l’accident, il intègre également un parachute pour larguer le défibrillateur.

Malheureusement, son autonomie relativement faible pourrait être un problème dans les zones rurales où son coût – 26,000 $ – est un peu prohibitif. En outre, la personne qui fait appel au drone doit déjà avoir téléchargé l’application sur son smartphone pour augmenter les chances de survie de la victime. Un système perfectible, donc, mais n’est-il pas terriblement encourageant ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email