Eduquer les enfants au code ?

16 avril 2013

Apprendre à coder aux enfants, c’est l’objectif de Krishna Vedati, fondateur de la start-up Tynker auquel le blog VentureBeat a consacré un article le 12 avril dernier. Son constat, qui l’a incité à lancer ce projet, est que si les enfants sont aujourd’hui exposés à un grand nombre de technologies, l’école, elle, évolue bien moins rapidement.

Et pourtant, indépendamment de la familiarisation avec la technologie, l’apprentissage du code est une formidable porte d’entrée à celui de la logique, enseignée en parallèle des mathématiques. La vraie différence avec les matières traditionnelles est un avantage : les élèves sont amenés à créer autour de sujets qu’ils apprécient, le jeu par exemple, favorisant leur implication et leur motivation dans l’apprentissage.

Le principe de Tynker est d’offrir aux enfants l’opportunité de découvrir l’univers du code, mais uniquement sa partie logique à l’aide de fonctions prêtes à l’emploi. Permettant ainsi de contourner les difficultés posée par la complexe grammaire, composée de parenthèses et autres symboles dont la moindre interversion peut ruiner des mois de travail.

Certaines écoles à Los Angeles, New York ou encore dans la Silicon Valley ont déjà suivi les conseils de Vedati en rendant Tynker accessible aux enfants sur des plages horaires comme celles du déjeuner ou juste après les cours, le logiciel étant hébergé dans le cloud, sa mise en action relativement aisée. De plus, un système basé sur le web a l’avantage de permettre une amélioration permanente du programme grâce à la collecte des données provenant des résultats de la pratique actuelle.

L’évolution des technologies devrait placer les interactions avec le code au cœur d’un nombre croissant de domaines professionnels. Les métiers du futur amèneront les enfants d’aujourd’hui à s’en servir de près ou de loin de manière bien plus régulière qu’aujourd’hui. Une formation dès le plus jeune âge apportera une meilleure préparation, notamment à la logique informatique nécessaire pour prendre en main les logiciels, indispensables dans de nombreux cas.  

Pour retrouvez l’article sur VentureBeat, cliquez ici !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email