Deuil en cent-quarante caractères

3 octobre 2013

Nous avions parlé de l’identité en ligne des défunts et de la manière de gérer notre deuil à l’heure de nos existences numériques. Les réseaux sociaux sont les outils les plus utilisés pour partager les événements qui bercent notre vie.

Soutien, émulation, commémoration sont autant de mots pour caractériser notre mode d’expression. Ils sont un nouveau moyen de constituer le patrimoine de nos existences et ouvrent de nouveaux lieux de réminiscences.

En témoigne l’histoire de Spencer Ackerman, racontée sur le site de Wired.

> Fragments numériques de moments de vie

Jeudi 26 septembre, ce journaliste du Guardian, a connu la douleur de perdre sa mère, décédée après avoir lutté plusieurs années contre le cancer. Pour lui rendre hommage, il décide de publier quatorze messages sur Twitter, plein d’émotion, pour rendre hommage à sa vie, entre souvenirs, anecdotes et moments de vie.

L’article de Wired explique que si Ackerman a d’abord choisi le réseau social pour communiquer la nouvelle, c’était pour informer toutes ses connaissances d’un seul coup. Il était loin d’anticiper le nombre de messages de soutien qu’il allait recevoir de la part de ses lecteurs et abonnés :

Il explique :

« L’une des rares choses positives de cette journée était de voir des anonymes, des journalistes et d’autres professionnels… que ma mère n’aurait jamais rencontrés, et qui étaient admiratifs et intéressés par les détails de sa vie. Et cela m’a juste fait me sentir vraiment soutenu dans ce jour difficile. »

> Qu’en retenir ?

Difficile d’en tirer de grandes conclusions, mais l’histoire est intéressante. Elle confirme notamment que, même si le web social est réputé hostile aux messages négatifs, un réseau social public et ouvert peut malgré tout trouver sa place jusque dans les moments les plus intimes et personnels de nos vies, et que des anonymes peuvent devenir un soutien de poids face au deuil. Une belle réponse face à la question des propos haineux sur les réseaux sociaux, qui occupe le haut de l’affiche depuis de nombreux mois.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email