Handicap et emploi : « Il faut favoriser les synergies entre Etat, entreprises et associations » share
back to to

Handicap et emploi : « Il faut favoriser les synergies entre Etat, entreprises et associations »

Rencontre 15 juin 2016
Au niveau de l'emploi, comment mettre en œuvre des solutions concrètes pour défendre les intérêts des personnes handicapées sur un marché du travail en pleine transformation ? Entretien avec Farid Marouani, Directeur des opérations d’APF Entreprises, le réseau des entreprises du secteur adapté et protégé de l’Association des Paralysés de France (APF), qui emploie plus de 80% des personnes en situation de handicap.

En tant qu’observateur et acteur du secteur de l’insertion professionnelle pour les personnes en situation de handicap, comment décririez-vous la situation française actuelle ?

farid-marouani-apfFarid Marouani : Malheureusement, nous faisons face à des chiffres très importants en termes de  chômage, avec près de 21% d’handicapés sans emploi, soit le double du taux de chômage national, et de réelles difficultés d’insertion (âge élevé, faible niveau de formation, chômage longue durée, etc…) Pour réussir le challenge de la réinsertion professionnelle de ces personnes éloignées du marché de l’emploi, l’aspect formation est indispensable : il s’agit de donner aux candidats handicapés, les moyens de s’insérer durablement sur le marché de l’emploi.

La chance que nous avons aujourd’hui avec le numérique, c’est que des métiers se développent, vers lesquels on va pouvoir réinsérer ces personnes, d’autant que le secteur est en demande forte et continue de ressources et qu’il embauche énormément.

Comment l’initiative que vous avez lancée à l’APF, EA Numérique, y contribue-t-elle ?

Nous avons d’abord mis en place un job dating pour cerner les profils intéressés par les métiers du numérique. En partenariat avec Pôle Emploi, nous les avons ensuite orientés vers une formation diplômante reconnue. Nous nous sommes enfin rapprochés de grandes entreprises du secteur pour travailler ensemble sur la meilleure manière de proposer des emplois qualifiés à ces profils.

Comment le numérique contribue-t-il à encourager l’accessibilité dans le monde professionnel ? Et l’accessibilité tout court ?

Le numérique change déjà tout dans notre vie ! En termes professionnels, on voit bien comment il facilite l’accès à l’information, aux offres d’emploi, la mise en relation avec des employeurs potentiels ou de simples contacts. L’offre de formation disponible en ligne est également très diversifiée et conséquente.

Pour les personnes en situation de handicap, de nombreuses plateformes et services numériques existent, y compris dans le domaine professionnel. C’est un outil citoyen aussi bien qu’une formidable opportunité de créer de l’emploi, pour les candidats en situation de handicap bien sûr, mais plus globalement pour tout le monde !

Comment le numérique changera-t-il la situation pour les demandeurs d’emplois handicapés dans les années à venir ?

Nous sommes très optimistes vis-à-vis des métiers du numérique qui ont des besoins de recrutement forts, et quant au fait que des entreprises vont s’adapter aux travailleurs handicapés. Nous redoublons d’efforts pour mettre en relation entreprises du numérique et demandeurs d’emplois en situation de handicap. Et le pari est en train d’être gagné.

Par exemple le portail « Handi-numérique », premier portail du secteur dédié aux personnes en situation de handicap a été lancé par des grandes entreprises du numérique. En 10 ans ce sont près de 700 000 postes qui ont été créés.

Toutefois, même si les entreprises jouent un rôle crucial dans cette transformation, la place de l’Etat reste bien entendu primordiale. Et bien sûr, c’est peu de dire qu’il faudra favoriser les synergies entre Etat, entreprises et associations pour arriver à ce bien commun. Une réflexion sur le financement de l’accompagnement des parcours des demandeurs d’emploi est à envisager.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email