Espace public et invisibilité

28 février 2012

Le tout premier camouflage que j’ai créé en 1999 avait pour but de me dissimuler dans un tout petit bureau de poste où il y avait une caméra de surveillance. Quand vous entriez dans ce minuscule bureau de poste, vous étiez forcément confronté à votre image sur un écran immense. Je ne voulais pas avoir à me regarder à chaque fois que j’achetais des timbres. Le camouflage exprimait simplement mon désaccord avec la caméra qui me scrutait à chaque fois que je rentrais dans ce bureau de poste.

J’ai continué à créer des camouflages pour les personnes qui devaient traverser des espaces publics sous vidéosurveillance. Mais, un point de départ pour ce travail peut être aussi le regard (moins visible) de l’autre, ou notre propre regard. Ces aspects n’ont pas nécessairement lieu dans un espace public.

L’identité en ligne prend place sans le corps (en trois dimensions). Une personne peut se glisser dans différents types d’identités. L’identité en ligne ne semble pas avoir de rapport avec la partie physique de nos vies. Quoiqu’il en soit, le web a un impact majeur sur notre vie en ligne et hors ligne. L’anonymat dissimule l’individu. Mais l’invisibilité n’est qu’une illusion.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email