Et l’émotion la plus virale sur les réseaux sociaux est… share
back to to

Et l'émotion la plus virale sur les réseaux sociaux est...

17 septembre 2013

…la colère ! Suivie de près par la joie, laissant loin derrière la tristesse et le dégoût. Ainsi s’est conclue l’étude menée par Rui Fan, chercheur à l’université de Pékin, et que relaie la Technology Review. En analysant plus de 70 millions de mini-messages du réseau social chinois Weibo, recueillis auprès de 200 000 utilisateurs, le chercheur a ainsi pu cibler le « nerf de la guerre » de l’expression en ligne… et nous donne quelques enseignements sur la viralité de nos sentiments.

Les optimistes et idéalistes ont pris du plomb dans l’aile : la colère se répand plus facilement dans nos réseaux de contacts virtuels que la joie par exemple, avec en moyenne trois niveaux de contagion des messages teintés de ce sentiment sur Weibo. Si elle fédère davantage, peut-être est-ce parce que la colère cimente les communautés autour de leurs peurs communes ? En tout cas, les sujets politiques (conflits de la Chine avec ses voisins, problèmes sociaux intérieurs) sont ceux qui mettent le plus en colère les chinois.

Reste à vérifier si les conclusions seraient les mêmes avec un réseau social et des utilisateurs occidentaux… pour qui est familier ou observateur de la pratique massive du trolling sur nos médias, et de ses inspirations volontiers politiques, cela ne fera peut-être pas l’ombre d’un doute. En attendant, les infos sur l’étude sont par ici, sur le site de Technology Review.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email