Et si vous étudiiez le design... social ?

31 mai 2013

Imaginer les modes de vie de demain et les manières dont les technologies seront intégrées à notre quotidien. Concevoir les objets intelligents qui peupleront notre environnement. Inventer les nouvelles formes d’interactions homme-machine, les plus naturelles possibles : autant de missions auxquelles les designers d’interactions s’attachent tous les jours.

À l’heure où les réseaux sociaux catalysent les relations entre les gens et les lieux, une nouvelle branche s’ajoute au monde du design : le design social. Et avec la création de l’Ensadlab Sociable Media par l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, il s’invite même dans les programmes de recherche.  

« Améliorer les qualités de connexion, relier les gens à l’information et de l’environnement plutôt que pour améliorer l’efficacité ou la productivité ». Voilà l’objectif du programme, connu auparavant sous l’acronyme IdM mais qui amorce un tournant avec ce nouveau nom : s’intéresser aux réseaux sociaux comme un objet intermédiaire dans ce que Jérémy Rifkin décrit comme une « société empathique ». Autrement dit, les chercheurs se concentreront sur le potentiel de perception, d’expression et de réflexion sur le développement de la créativité, de l’autonomie et de l’empathie.

Etudiant en design, vous voulez participer à l’aventure ? Alors profitez-en : il y a quatre places d’étudiant-chercheur à pourvoir pour 2013-2014.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email