Et si vous ressentiez vos messages au lieu de les lire ? share
back to to

Et si vous ressentiez vos messages au lieu de les lire ?

23 décembre 2014

Saisir l’essentiel d’un message texte reçu sur un smartphone sans consulter son écran est désormais possible. Le secret ? Les technologies haptiques qui, introduites dans un téléphone, créent des vibrations en fonction du contenu du message et sollicitent le toucher du détenteur de mobile. Wired nous explique en quoi cette technologie pourrait constituer un nouveau moyen de communication.

A l’instar des Emoji, les technologies haptiques s’inscrivent dans le développement d’un langage dépourvu de mots. Elles s’appuient sur des outils générateurs de vibrations, d’intensités variées, porteuses de messages dont un court entraînement permet de déceler les nuances.

Les utilisateurs de Mumble, une application conçue pour vibrer syllabe par syllabe et selon l’utilisation de points d’exclamation ou de majuscules, sont ainsi à même de distinguer les messages importants des autres, ce qui leur épargne une consultation inutile de leur téléphone. Une bonne façon d’être connecté tout en étant déconnecté, ce que proposait également une bague présentée à l’occasion de la Fashion Tech Week, dont nous vous parlions en septembre… Et de solliciter la peau, ce « canal sous-utilisé » selon Raymond Kiefer, concepteur de sièges General Motors intégrant des technologies haptiques afin de prévenir d’éventuelles collisions, pour communiquer.

L’idée phare de ces technologies si particulières : éviter le recours systématique à la vue et l’ouïe, deux sens surmenés par les outils numériques, qu’il s’agisse des sonneries à répétition ou des notifications colorées. Une volonté d’autant plus importante que le cerveau humain semble disposé à interpréter de tels signaux tactiles facilement. Des individus testés lors d’une étude menée par Karon MacLean, spécialiste des technologies haptiques à l’University of British Columbia, pouvaient ainsi se rappeler de séries de vibrations plusieurs semaines après les avoir perçues au bout de leurs doigts.

Plus d’informations avec l’article de Wired.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email