Êtes-vous de la génération « Petite Poucette » ? share
back to to

Êtes-vous de la génération « Petite Poucette » ?

5 septembre 2011

«Soyons indulgents avec eux, ce sont des mutants». Cette supplique est signée Michel Serres, historien des sciences et agrégé de philosophie. A plus de 80 ans, l’académicien est revenu samedi dans le quotidien Libération sur sa vision du « nouvel humain » en train de naître, cette jeune génération qu’il appelle affectueusement « Petite Poucette » pour « sa capacité à envoyer des SMS avec son pouce » et qui, face à un monde qui change, a tout à réinventer.

 

Pour Michel Serres, cette nouvelle génération connaît actuellement la troisième grande révolution depuis l’avènement de l’Homme moderne. Une révolution façonnée par les nouvelles technologies.

 

« Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux grandes révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. La troisième est le passage de l’imprimé aux nouvelles technologies, tout aussi majeure », assure-t-il dans les colonnes du quotidien.

 

Une période de bouleversements « comparable à la fin de l’Empire romain ou de la Renaissance. » Cette mutation entamée dans les années 1965-1975 ne va pas sans heurts, estime le philosophe.

 

« Tout repose sur la tête de Petite Poucette, car les institutions, complètement dépassées, ne suivent plus. Elle doit s’adapter à toute allure, beaucoup plus vite que ses parents et ses grands-parents. C’est une métamorphose ! »

 

(Visuel: Michel Serres, REP_9752_092 par laustralien, Flickr, licence CC)
 

> Pour ceux qui préfèrent entendre la voix de Michel Serres, voici une vidéo de son intervention sur la révolution culturelle et cognitive engendrée par les nouvelles technologies, lors du 40 anniversaire de l’Inria : « Les nouvelles technologies nous ont condamnés à devenir intelligents ! »

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email