Assez d’être assis toute la journée : et si on passait au bureau mobile ? share
back to to

Assez d'être assis toute la journée : et si on passait au bureau mobile ?

23 octobre 2014

Comment réduire les troubles musculosquelettiques, et autres risques engendrés par les longues journées assises passées devant son écran d’ordinateur ? Au mois de janvier dernier, le New York Times avait publié une infographie recensant l’ensemble des troubles et maladies imputables à une position assise trop longue : maladie cardiaque, dégénérescence musculaire, problèmes de dos et de jambes… Si des conseils peuvent être donnés pour limiter ces risques (bouger et marcher régulièrement, effectuer quelques exercices musculaires), ne serait-ce pas plutôt le poste de travail qui devrait changer ? 

Transporter son bureau

A présent que toutes nos données professionnelles sont stockées dans le cloud, on peut travailler en mobilité. Rien n’interdit donc de penser le bureau nomade qui vous suit dans vos joggings quotidiens. Benoit Pereira da Silva, développeur, a ainsi conçu un véritable bureau mobile permettant de travailler tout en marchant. Cinq prototypes ont été nécessaires pour aboutir à un modèle réellement satisfaisant. Travaillant d’abord sur un bureau installé devant un tapis roulant, il est par la suite passé à la vitesse supérieure avec son bureau nomade pour pouvoir travailler tout en marchant hors de chez soi. Pour être parfaitement autonome, le bureau a été équipé de batteries, et une subtile répartition des masses a été recherchée pour un confort optimal.

Pour en savoir plus sur le bureau mobile, cliquez sur l’image !

La roue de la productivité ?

Et si vous travailliez plutôt dans une roue de hamster ? Cette idée un peu folle ne l’est peut-être finalement pas tant que ça. Variante du bureau placé devant le tapis roulant, les concepteurs de la roue proposent même le mode d’emploi pour que chacun puisse fabriquer la sienne, et garantissent un accroissement de la productivité des travailleurs.

Si ces initiatives sont intéressantes, voire intrigantes, ce nomadisme du (et au) travail ne s’improvise pas pour autant. De telles pratiques (qu’il s’agisse de leur encouragement ou de leur mise en place) nécessitent de s’inscrire dans un projet d’entreprise et de nouveaux modes de management, à l’image du quantified self dans l’entreprise que nous vous avions déjà présenté.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email