Etude : les salariés sont plus heureux s’ils travaillent sous les ordres d’un robot share
back to to

Etude : les salariés sont plus heureux s'ils travaillent sous les ordres d'un robot

26 août 2014

Si mon patron était un robot, le monde du travail serait-il plus beau ? A en croire les résultats d’une récente étude du Computer Science and Artificial Intelligence Lab au MIT (CSAIL), laisser le management à des robots serait non seulement plus efficace en termes de productivité, mais aussi plébiscité par les employés. Récit avec VentureBeat.

L’étude du MIT révèle que dans une équipe de deux personnes où l’on intègre un robot, la satisfaction au travail est maximale lorsque les humains reçoivent leurs injonctions du robot, plutôt que d’un collègue. Et lorsque le manager est un robot, il finit par conduire l’équipe vers une productivité plus intense que ne le ferait un humain.

Matthew Gombolay, le directeur du projet, insiste cependant sur le fait que ce sont les tâches quotidiennes qui sont déléguées, planifiées et coordonnées au travers d’un algorithme… et non les autres fonctions du manager, qui resteraient assurées par des humains. Pour les chercheurs, l’expérience montre que les salariés veulent s’impliquer davantage, sans plus s’encombrer du « micro-management ».

De quoi inspirer de nouvelles méthodes de management, libérant le salarié à l’heure où des robots prennent de plus en plus de décisions dans les entreprises (du recrutement à la qualité de vie au travail et jusque dans les conseils d’administration) ?

Pour en savoir plus, c’est ici dans l’article de VentureBeat.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email