Eviter le fake : Amnesty International propose un outil pour authentifier les vidéos en ligne share
back to to

Eviter le fake : Amnesty International propose un outil pour authentifier les vidéos en ligne

10 juillet 2014

Lutter contre la désinformation sur Internet : c’est l’objectif que s’est donné Amnesty International qui vient de lancer aujourd’hui le Citizen Evidence Lab, une plateforme à destination des défenseurs des droits de l’Homme et des journalistes. L’objectif : enseigner comment authentifier des vidéos et des images venant de zones de conflits sur Internet. Explications dans un article de Wired publié le 8 juillet dernier.

Né du projet Science for Human Rights (SHR), la plateforme fournit une boîte à outils listant tous les services en ligne indispensables pour authentifier les contenus postés par les internautes dans les zones de conflits. Elle propose également différents outils de vérification, comme celui permettant de déterminer la date et le lieu où une vidéo a été tournée.

Etape par étape, Amnesty International offre des conseils techniques (sous la forme de « how to ») via des exercices, tutoriels et études de cas pour enseigner comment authentifier une vidéo et ne pas être l’objet d’une rumeur dans le contexte d’infobésité d’Internet.

Et la plateforme pourrait ne pas s’arrêter là. Christoph Koettl, webmaster du site, explique vouloir bientôt améliorer la plateforme : il souhaiterait, par exemple, augmenter la base de données des vidéos vérifiées pour démystifier leurs contenus et automatiser le process. C’est alors un vrai travail d’analyse de big data qu’il reste à accomplir :

« Maintenant que nous somme relativement bon dans la validation des vidéos, il nous reste à trouver comment l’appliquer à 600 000 vidéos », explique-t-il.

Pour en savoir plus, c’est ici dans l’article de Wired UK. 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email