Quand Facebook redéfinit les frontières étatiques share
back to to

Quand Facebook redéfinit les frontières étatiques

5 mai 2015

Une simple erreur sur un réseau social peut très vite provoquer de nombreux dégâts bien réels. C’est ce qui est récemment arrivé au village suédois de Gotland, qui s’est réveillé (virtuellement) norvégien. Explications.

« Rendez-nous notre île ! » Il y a deux semaines, la surprise s’est peu à peu immiscée pour les habitants de l’île de Gotland, rapporte le Guardian. Sur Facebook, ces Suédois se sont peu à peu rendu compte que leurs amis étaient localisés… en Norvège. Même leurs voisins de palier. Et, au final, qu’eux même étaient également devenus norvégiens.

En cause ? Une erreur du réseau social, qui a tout simplement décrété que cette île de 50 000 habitants était localisée dans un nouveau pays. Au grand dam de ses habitants, comme l’explique Julia Bendelin :

« La semaine dernière, j’ai créé un compte sur le réseau social pour mon fils, et des publicités pour les enfants en norvégien sont apparues. Je me suis dit : « Non, nous sommes au milieu de la mer Baltique, bien loin de la Norvège. » Nous avons été annexés par la Norvège. »

Si l’annexion reste fort heureusement virtuelle, les problèmes engendrés par cette erreur sont, eux, bien réels, en particulier pour les commerces de l’île :

« Nous vivons grâce aux touristes et nous ne voulons pas qu’ils aillent en Norvège ! »

Le réseau social a quant à lui été alerté de l’erreur. Reste désormais à savoir quand les habitants de Gotland redeviendront Suédois…

Pour en savoir plus sur cette annexion virtuelle, lire l’article du Guardian.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email