Prise de note en classe: papier ou ordinateur? share
back to to

Prise de note en classe: papier ou ordinateur?

30 avril 2014

Dans la bataille entre enseignants et élèves pour la tolérance de la prise de note sur ordinateur, le corps enseignant vient de gagner une bataille, nous apprend Slate.

On connaissait les travaux de Maryanne Wolf – directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’Université Tufts – relatifs à l’impact du numérique sur l’activité de la lecture : sur les écrans on surfe, on navigue et c’est l’immédiateté du traitement de l’information qui prône. Il serait ainsi impossible de s’immerger pleinement dans une écriture hypertextuelle et notre capacité à nous concentrer sur nos écrans serait réduite. 

Y’a-t-il donc une différence dans la qualité de l’apprentissage lorsque la prise de note en classe se fait sur un ordinateur ?

Une étude publiée dans le journal Psychological Science le 28 avril dernier permet de se faire une idée. On retiendrait mieux lorsque l’on prend nos notes sur papier. L’explication : sur clavier, on note un maximum d’éléments et souvent à une vitesse incroyable. Or, pour la mémoire et l’apprentissage d’un cours, la prise de note devrait avant tout être sélective. Daniel M. Oppenheimer et Pam Mueller, auteurs de cette étude, résument ainsi : « La qualité des notes l’emporte sur leur quantité ».

Pour des notes tapuscrites qui impriment en même temps la leçon dans nos cerveaux, il reste une solution : reprendre ses documents Word après le cours ou au moment des révisions, pour synthétiser ou faire des fiches-lecture…

Pour en savoir plus sur l’étude c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email