Automatisation : la fin du travail, programmée d’ici 500 ans ? share
back to to

Automatisation : la fin du travail, programmée d'ici 500 ans ?

2 octobre 2015

Et si, d’ici 500 ans, la quasi totalité de la population ne travaillait plus ? Steve Juvendtson, venture capitalist, en est en tout cas convaincu, et le fait savoir dans une interview accordée à la MIT Technological Review.

SpaceX, Tesla, Hotmail… Autant de références sur le CV de Steve Juvendtson, venture capitalist qui revendique avoir contribué à la création de 20 000 emplois ainsi qu’à la valorisation à plusieurs milliards de dollars de ces sociétés. Mais selon lui, ce monde du travail tel que nous le connaissons aujourd’hui est pourtant voué à disparaître. En cause ? L’automatisation.

« À terme, d’ici 500 ans, tout le monde travaillera du côté de l’information ou du divertissement. […] Il n’y aura plus d’agriculteurs, d’ouvriers […] sinon pour s’amuser : on aura un jardin potager parce qu’on aime ça. D’ici 500 ans, je ne sais même pas si 10% de la planète aura un travail rémunéré pour faire quelque chose. »

Que faire pour anticiper un tel changement ? Sa réponse est plutôt pessimiste : « Aucun homme politique n’a de vision ne serait-ce que sur cinquante ans et je ne vois absolument pas une réflexion sur le long terme guider l’action politique ». 

La suite de l’interview sur la revue du MIT.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email