Financer sa thèse grâce au crowdfunding

3 mai 2013

Financer un film, une plateforme de l’histoire du jeu vidéo ou encore une colonie de vacances étaient déjà des projets de crowdfunding qui prouvent que le mode de financement collaboratif tend à passer dans la norme. Dernier projet original : faire financer sa thèse.

Sur l’Etudiant, on apprend ainsi qu’Olga Turcan, chercheuse en linguistique à l’université de Strasbourg, a déposé un projet de financement de sa thèse sur la plateforme internationale Indiegogo. Les difficultés de financement des thésards ne sont pas un secret pour tout universitaire désireux de se lancer dans le fastidieux travail de recherche et il faut trouver de quoi subsister pendant ces années studieuses. 

La thèse de la jeune chercheuse porte donc sur le rôle de la langue française en Moldavie d’où elle est originaire. Problème, elle peine à concilier phase d’écriture et travail. Ni une ni deux, elle décide alors de déposer son projet sur une plateforme de financement participatif. Demandant aux internautes une participation à hauteur de 5.320 dollars, elle récolte en réalité 6.849 dollars grâce à 133 contributeurs. Et peut ainsi boucler sa thèse.

Une belle histoire qui révèle, hélas, les difficultés de financement rencontrées par les étudiants et autres passionnés de recherche.

Pour lire les détails de l’histoire et l’interview de Vincent Ricordeau, co-fondateur de KissKiss Bank bank, c’est sur le site de l’Etudiant.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email