Fort McMoney, le webdoc qui mêle jeu vidéo et démocratie participative share
back to to

Fort McMoney, le webdoc qui mêle jeu vidéo et démocratie participative

28 novembre 2013

RSLN poursuit sa veille des nouveaux formats journalistiques sur Internet. Cette semaine, c’est le jeu vidéo documentaire Fort McMoney qui s’est distingué dans la presse, notamment dans Telerama ou encore Le Monde, partenaire du projet, mais aussi dans le New York Times. Normal pour cette co-production qui a rassemblé de nombreux acteurs : Arte, l’Office national du film du Canada, le Fonds des médias du Canada et l’agence canadienne Toxa, Une création du journaliste David Dufresne déjà à l’origine de l’impressionnant Prison Valley dont nous vous parlions en 2010

Cette fois-ci, l’internaute est amené à découvrir la ville de Fort McMoney – ou la vraie ville de Fort McMurray dans l’Alberta au Canada -, à l’explorer et à y rencontrer des habitants pour ensuite débattre avec les autres internautes. Tous les dimanches durant la durée de l’expérience, les participants sont invités à voter lors d’un référendum en ligne. 

L’objectif ultime : « faire triompher sa vision du monde » au sein de cette ville pétrolière où se confrontent de lourdes problématiques économiques, sociales et environnementales. Mais pour que son vote compte plus que celui des autres, il faut avoir accumulé des points d’influence selon sa progression dans le jeu. Les internautes doivent donc accomplir des missions en visitant la ville.

Outre le remarquable travail d’enquête et l’impeccable réalisation, c’est le dispositif de jeu qui fait l’objet des salutations, car cette interpénétration de deux mondes s’impose comme une opportunité de créer un format documentaire immersif et collaboratif.

Et une bonne pratique de démocratie participative, qui puisse donner des idées à nos maires pour améliorer la ville par le jeu ?

Pour découvrir Fort McMoney, c’est par là !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email