Houellebecq & les « Fab Labs » (Internet Actu) share
back to to

Houellebecq & les "Fab Labs" (Internet Actu)

9 novembre 2010

Michel Houellebecq a obtenu le prix Goncourt ce lundi 8 novembre, pour son dernier roman, La carte et le territoire. Quel rapport avec les sujets qui nous préoccupent généralement ici ? Aucun, a priori.  

 

Dans un stimulant billet publié sur Internet Actu, Xavier de la Porte (Place de la Toile, sur France Culture) prend pourtant la peine de s’arrêter sur ce que l’écriture de Houellebecq, ancien secrétaire administratif à l’Assemblée nationale, où il s’occupait de réseaux informatiques après avoir travaillé chez Unilog puis au ministère de l’Agriculture, emprunte au débat d’idées sur les nouvelles technos.

 

Xavier de la Porte s’arrête plus particulièrement sur la question des Fab Labs, ces ateliers regroupant des machines outils pilotées par ordinateur, capables de produire des objets bien réels (Wikipedia) : 

« Les plus prosélytes de ces nouvelles pratiques y voient la fin possible de l’ère industrielle, l’émergence d’une forme d’artisanat qui ferait la synthèse entre autoproduction et technologie. Et l’on retrouve là la conclusion du livre de Michel Houellebecq », écrit Xavier de la Porte.

Sa conclusion ?

« Houellebecq ne parle pas explicitement des Fabs Labs dans son roman, ou de quelconques mouvements lui ressemblant. Peut-être n’en connaît-il pas l’existence. Ce qui serait encore plus beau. Mais il s’intéresse aux technologies. Et ce qui est beau, c’est le rêve de l’écrivain qui rejoint une avant-garde technologique. Les deux cherchant chacun de leur côté avec leurs outils et leurs substrats théoriques. Et même, sans le savoir peut-être, il réinscrit ce mouvement dans une histoire longue, une histoire intellectuelle et politique. »

 

Pas courant, pour un Goncourt, non ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email