Hype(r)olds, un atelier hype pour seniors connectés share
back to to

Hype(r)olds, un atelier hype pour seniors connectés

24 juillet 2013

Le 30 mai dernier avait lieu le premier colloque Senior, et alors ? sur le campus de Microsoft à Issy Les Moulineaux. Sociologues, chercheurs, acteurs sociaux et représentants de grandes institutions se sont réunis autour de l’idée du numérique au service de l’intégration, de l’autonomie et du travail des seniors. Le nombre de personnes âgées est en augmentation et le numérique peut-être un levier pour répondre aux enjeux du vieillissement de la population. La preuve par l’exemple avec le premier épisode autour de la journée consacrée à la présentation d’Albertine Meunier venue expliquer en quoi consistait Hyper(s)Olds.

L’art numérique et le service à l’autre

L’artiste numérique, par ailleurs ingénieure dans le domaine des télécoms, organise son temps libre en fonction des créations numériques qu’elle effectue : ayant développé ses compétences web à l’arrivée d’Internet dans son métier, elle met un premier pied dans l’engrenage de la création, qu’elle tournera ensuite vers autrui. Elle confiait dans une interview donnée à RSLN :

« Mon but est de faire des révélateurs de sens.« 

Connue pour L’Angelino, elle est aussi celle qui a compilé toutes ses recherches sur le Net dans un livre. Et Albertine Meunier n’en est pas à son coup d’essai avec les personnes âgées. Tea Time with Albertine, sa première expérience entamée en mars 2008, a laissé place à Hyper(s)olds, né de la contraction de Hype et old, un résultat hybride qu’on pourrait définir comme “les plus anciens n’en sont pas moins hype”. Véritable atelier numérique (Internet et multimédia) pour les femmes de plus de 77 ans, il part du postulat que le numérique peut non seulement favoriser ou entretenir le lien social – à un âge où les difficultés surviennent – mais aussi permettre de produire du contenu et d’alimenter des discussions.

Entre l’apprentissage d’Internet et des hackeurs et l’explication de ce qu’est un podcast, ces femmes apprennent aussi ce qu’est la culture Internet.

Une insertion dans la société

Intégrer les Seniors dans des activités numériques permet de ne pas laisser se creuser un décalage entre les modes de vies des différentes générations, et de ne pas les laisser de côté en leur faisant partager nos passions quotidiennes. En passant, l’activité permet à des femmes qui n’ont pas grandi avec le numérique d’y avoir un accès accompagné. L’ambiance intimiste de l’atelier et la relation de confiance avec Albertine permettent de poser de vraies questions : c’est quoi un navigateur ? Et une application ?

« );
// ]]>

Intervention d’Albertine Meunier

« Edith, est ce que vous savez ce que ça veut dire liker ? »

« Oui ça veut dire « je vous aime ». »

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email