Il ne suffit pas de produire des ebooks il faut les faire connaître ! share
back to to

Il ne suffit pas de produire des ebooks il faut les faire connaître !

28 octobre 2011

Le livre numérique devient incontournable. Les indicateurs sont au vert : éditeurs traditionnels, libraires, auteurs, et diffuseurs doivent prendre position sous peine d’être largués d’ici quelques mois… D’autant plus que de nouveaux acteurs prennent place : des éditeurs 100 % numériques avec souvent des productions de qualité, des cyberlibraires, de nouveaux auteurs… Les éditeurs deviennent libraires et inversement … Bref, le monde du livre change !

 
Ces acteurs se préparent mais parfois de façon incohérente. J’ai rencontré plusieurs cas d’éditeurs perdus, dépensant des dizaines de milliers d’euros dans une seule application iPad parce que c’est la mode, ou attendant de voir si leur concurrent va se lancer, ou encore numérisant leur catalogue sans se préoccuper du « faire savoir ». 
 
Nous n’irons nulle part, si l’on se jette dans ce nouveau segment sans s’être posé les bonnes questions. Mais très loin si l’on a bien conçu sa stratégie de numérisation en amont. Que les livres numériques soient homothétiques ou enrichis, il faut d’abord penser à faire connaître au grand public les ebooks, en utilisant les outils marketing online et off line pour communiquer et décupler la puissance commerciale des offres.
 
Pour atteindre ces objectifs ; un seul mot d’ordre, la base de données ! Internet est en effet un formidable support avec des millions de points d’entrée. Mais en contrepartie, un catalogue peut facilement être noyé dans la toile, et un client se perdre.
 
Editeurs et libraires doivent donc se constituer des bases de données produits et des bases de données clients et prospects qualifiées, avec un bon outil de CRM en support. Elles sont la colonne vertébrale du livre en devenir, et la meilleure façon de « faire connaître » aux lecteurs l’existence des ebooks et de leur « faire savoir » qu’une offre éditoriale est à leur disposition.
 
Librairies et éditeurs devraient unir leurs forces pour avoir la maîtrise des fonds et des clients, dans un monde où tout reste encore à définir.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email