Imagine Cup : le code informatique comme langue universelle share
back to to

Imagine Cup : le code informatique comme langue universelle

17 juillet 2013

Le code informatique permet de dépasser les frontières, de pouvoir communiquer et de travailler avec des individus partout dans le monde, c’est ce qu’ont affirmé les jeunes participants du concours international Imagine Cup et que nous raconte le site internet du Figaro

La finale mondiale d’Imagine Cup s’est tenue la semaine dernière à Saint-Petersbourg et les jeunes qui participent à cette compétition sont catégoriques : les différences culturelles n’ont pas lieu d’être dans leurs projets. Le code informatique, qui est universel, permet donc aux jeunes de toutes les nationalités de travailler conjointement sur les mêmes projets.

Et pour de nombreux participants à l’image de Mouna, mauritanienne ou encore Firas originaire de Cisjordanie, la compétition est une opportunité rêvée pour sortir de leur pays et vivre une expérience unique.  

De jeunes développeurs qui ne manquent pas d’ambition et qui veulent avoir un impact fort dans leur pays. Les équipes étaient donc nombreuses à présenter des projets destinés à améliorer les vies les plus difficiles à l’image des Français de Ki-Breath qui ont inventé un « médijeu » destiné aux enfants atteints de la mucoviscidose. 

Et si la France n’a pas remporté la finale mondiale, elle n’est toutefois pas repartie bredouille puisque l’équipe de Banzaï Lightning s’est distinguée dans la catégorie jeux.

Pour en savoir plus sur le Ki-Breath c’est par ici. Et pour lire l’intégralité de l’article du Figaro par là

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email