Indiana Jones existe : c’est un drone

6 mars 2015

L’actualité en parle beaucoup, notamment après plusieurs survols de lieux sensibles à Paris : les drones, ces petits objets volants, se multiplient et se démocratisent. Comme le raconte The Atlantic, ils deviennent même des auxiliaires précieux pour les archéologues : cartographie de lieux inaccessibles, recueil de données accélérées, les drones aident les chercheurs à retrouver les traces des civilisations perdues.

En quelques jours seulement, un drone peut capter des dizaines de milliers d’images. Ceci permet d’obtenir des informations sur un site en un temps record, et de concentrer le travail des archéologues sur l’analyse des données plus que sur leur recherche.

Equipés de capteurs thermiques, les drones peuvent dévoiler ce qui se cache sous un terrain et mettre à jour des ruines, en évitant bien des tâtonnements. Dans le désert mexicain, John Kantner a repéré « en deux heures », grâce à un drone, des lieux de cultes antiques qu’il a cherchés pendant des années. « C’est remarquable », s’exclame-t-il.

Avec l’appui de la technologie laser, les drones deviennent véritablement révolutionnaires. Ils permettent de survoler des zones inaccessible aux équipes de chercheurs et établissent des lieux une cartographie haute résolution, révélant des structures qu’il aurait été impossible de détecter autrement. C’est le cas des géoglyphes, ces dessins gigantesques réalisés au sol et visibles seulement depuis le ciel.

Le singe, Perù – flickr

Une civilisation a-t-elle existé dans la forêt amazonienne ? Le débat est vif chez les chercheurs, et les drones pourraient bientôt permettre de le trancher : bientôt, une expédition enverra ces petits robots volants survoler les lieux. Révèleront-ils, comme ce fut le cas avec la cartographie satellite il y a quelques années, de nouveaux géoglyphes mystérieux ? Découvrirons-nous des temples anciens, cachés sous la jungle ?

Récemment, des statues grecques prenaient vie grâce au numérique : la technologie porte aussi la rêverie. Demain, découvrirons-nous les Cités d’or grâce aux drones ?!

Pour en savoir plus, c’est par ici

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email