Cet algorithme est capable de reproduire l’écriture manuelle à s’y méprendre share
back to to

Cet algorithme est capable de reproduire l'écriture manuelle à s'y méprendre

Digital Trends 23 août 2016
Dactylographier tout un texte et le faire apparaître comme s'il avait été écrit manuellement est désormais possible grâce un algorithme mis au point par une équipe de chercheurs de l'University College London. Plus d'informations avec Digital Trends.

Mettre au point un algorithme capable d’imiter un style d’écriture humain à partir d’un échantillon de texte ? Des chercheurs de University College London (UCL) y sont parvenus, rapporte Digital Trends. Et il ne s’agit pas d’une police « manuscrite ».

L’équipe menée par Tom Haines, docteur en Sciences informatiques, a mis au point un algorithme suffisamment précis pour que des personnes n’arrivent à voir la différence entre la « vraie » écriture et celle reproduite.

Nommé « My Text In Your Handwriting », l’algorithme de machine learning fonctionne en étudiant chaque lettre et marque de ponctuation, décryptant en détail comment chaque glyphe est réalisé.

Les utilisateurs du système peuvent alors écrire une phrase, un paragraphe voire même tout un texte en le faisant apparaître comme étant écrit à la main par l’ordinateur.

L’algorithme prend même en compte les irrégularités propres à l’écriture manuelle. Ces détails aléatoires sont essentiels, car ce sont eux qui font que le cerveau remarque difficilement le caractère artificiel de l’écriture réalisées par ordinateur.

Quelles seraient les applications d’un tel outil, capable par ailleurs de recréer les écritures de personnages historiques tels que Sir Arthur Conan Doyle, Frida Kahlo ou encore Abraham Lincoln ? Le secteur du cinéma, les entreprises de livraison à domicile ou encore les personnes handicapées pourraient y trouver une forte utilité.

Mais la question des contrefaçons et des faux se pose nécessairement. D’après Haines, un graphologue serait parfaitement capable de reconnaître un vrai du faux. Reste le problème que le reste de la population ne sera pas forcément capable de faire la même distinction…

Plus d’informations ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email