Des flux boursiers artistiques

12 janvier 2011

Certains connaissent peut-être déjà l’« Ascii Art », cette méthode d’affichage utilisée par les premiers informaticiens pour réaliser des dessins d’une qualité souvent surprenante.

Samuel Banchini, artiste et enseignant chercheur à l’université de Valenciennes, en a repris le principe, avec une idée originale : indexer en temps réel ces caractères informatiques sur les principaux flux boursiers. Des mouvements financiers qui représentent une composante très importante d’Internet, selon l’artiste, mais sur lesquels on n’a pas l’habitude de s’arrêter.

Il a ainsi réalisé une série d’images baptisée All Over, dans laquelle chiffres et principales devises internationales (euro, dollar, yen et livre) se substituent aux pixels pour former des scènes où des personnages un peu flous lèvent le bras et semblent appeler.

 

Pour les voir évoluer en live, c’est ici.

Sont-ils traders, manifestants, supporters sportifs ? Nul ne le sait. Ces individus volontairement indéfinis peuvent ainsi représenter ce que le spectateur veut bien y voir. Qu’ils travaillent pour ces flux boursiers ou se posent contre ces symboles, les personnages luttent pour leur représentation dans un environnement dynamique et mouvant auquel ils participent de toute façon.
 

> Visuels utilisés dans ce billet :

All over, par Samuel Banchini

Ascii Statue, par Amysphere

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email