Kinect Conception – Des jouets faits maison, c’est possible share
back to to

Kinect Conception - Des jouets faits maison, c'est possible

15 février 2012

Microsoft France et l’ENSCI-Les Ateliers ont travaillé main dans la main afin de donner l’opportunité aux étudiants de réaliser des projets innovants en matière de création industrielle, avec Kinect. Après avoir visité le Fablab de l’école, RSLN vous en dit plus sur leurs créations.

L’objectif d’Edgar Sanjuan Sole, étudiant Erasmus à l’ENSCI, lorsqu’il a créé iToy ? « Jouer à être le jouet », confie-t-il. Cette application Kinect est, vous allez le voir, peut-être la plus fun créée dans le cadre de ce partenariat.

> Un jeu d’enfant

Pour tenter l’aventure, rien de plus simple. Placez-vous devant le scanner 3D de la machine, sélectionnez un des thèmes proposés (futuriste, classique, etc.) et prenez la pose. Kinect se charge de traduire votre corps à l’écran, sous la forme de points et de courbes.

> Gros bras ou petite frappe ?

Vous voilà face à vous-même, ou plutôt face à votre silhouette, entièrement reconfigurable. La souhaitez-vous plus musclée ? Avec des jambes plus longues ? Une fois décidé, il ne vous reste plus qu’à sauvegarder votre œuvre et à l’envoyer au Fablab, qui se chargera de la matérialiser.

Sur place, Edgar a privilégié l’impression 3D, alors que ses camarades, qui planchaient sur d’autres projets, se sont souvent rabattus sur une découpeuse laser, qui a l’avantage d’utiliser des matériaux moins onéreux. La matière utilisée par l’imprimante, en l’occurrence du plastique ABS, coûte environ 30 euros par cube. De quoi réaliser quatre ou cinq figurines maximum.

Terminez, ou non, par une séance de peinture, à l’ancienne (pinceau, crayon ou une bombe en spray). Félicitations, vous êtes en possession de votre premier et sans doute unique jouet fait maison.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email