Kinect Conception – Des lunettes sur mesure et originales share
back to to

Kinect Conception - Des lunettes sur mesure et originales

21 février 2012

Microsoft France et l’ENSCI-Les Ateliers ont travaillé main dans la main afin de donner l’opportunité aux étudiants de réaliser des projets innovants en matière de création industrielle, avec Kinect. Après avoir visité le FabLab de l’école, RSLN vous en dit plus sur leurs créations.

Mais comment trouver des lunettes uniques, adaptées à votre visage et à votre style ? Niang Abdoulaye, étudiant à l’ENSCI a imaginé pour vous une application Kinect qui vous permet de réaliser des lunettes selon vos besoins et vos envies.

> Comment réaliser des montures sur mesure ?

Première étape : vous prenez en photo votre visage en vous plaçant devant Kinect. L’appareil mémorise votre image et l’affiche ensuite à l’écran. Ensuite vous vous placez devant Kinect et d’un simple geste de la main vous réglez la hauteur et la largeur de vos lunettes. Une fois vos montures choisies, votre opticien lance directement la découpe du plexiglass.

« L’application Glass Maker vous permet de customiser vos lunettes par une gestuelle intuitive qui va venir ajuster les lunettes à votre taille. De ce fait, la technologie Kinect va permettre d’interagir directement avec l’objet à l’aide d’une simulation numérique et de votre propre photographie », explique Niang Abdoulaye.

> Des lunettes faites pour vous et par vous

L’étudiant a imaginé un dispositif pour concevoir une monture personnalisée à partir d’un modèle préétabli. Niang souligne qu’il fallait proposer d’emblée un modèle à customiser pour des contraintes de faisabilité des montures. Une façon de proposer un accompagnement aux utilisateurs et une interface simple d’utilisation. L’étudiant de l’Ensci a choisi également de rendre l’application disponible directement chez les opticiens : lorsque vous choisissez votre monture et la modulez, vous pouvez ainsi bénéficier des conseils d’un professionnel et de la réalisation sur place de vos lunettes. Un parti pris fort pour permettre aux utilisateurs d’avoir d’un suivi et de profiter du savoir-faire de professionnels de la vue.

« Je voulais permettre à chacun de designer ses propres lunettes et de ressentir la satisfaction d’avoir créé un objet utile et esthétique. L’aboutissement est la proposition d’une pièce unique destinée à l’utilisateur et produite en un temps limité chez un opticien », souligne l’étudiant.

> Et demain, pourquoi pas des lunettes bleues à rayures ?

La prochaine étape ? Fluidifier le logiciel et prendre en compte la forme du visage en 3D. Et surtout, le but de Niang est de multiplier les modèles pré-chargés dans l’application : avec des lunettes papillons, rondes ou rectangulaires, les utilisateurs auront une infinité de possibilités. Autre point essentiel : diversifier les matières disponibles avec par exemple le bois et l’acétate. Et Niang a une autre idée en tête : varier les couleurs ou les motifs pour créer des montures vraiment uniques

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email