Kinect Conception – Vous trouvez vos vêtements tristes ? Dessinez dessus share
back to to

Kinect Conception - Vous trouvez vos vêtements tristes ? Dessinez dessus

13 février 2012

Microsoft France et l’ENSCI-Les Ateliers ont travaillé main dans la main afin de donner l’opportunité aux étudiants de réaliser des projets innovants en matière de création industrielle, avec Kinect. Après avoir visité le Fablab de l’école, RSLN vous en dit plus sur leurs créations.

Rayures, carreaux et… rayures, il existe finalement peu de façons d’ajouter un peu de fantaisie à vos vêtements. Luc Serreboubée, étudiant en quatrième année à l’ENSCI, a trouvé le moyen de rompre avec cette monotonie des formes. Son logiciel Uni-graphie permet, à l’aide de Kinect, de dessiner ses propres motifs à la main, et d’obtenir un habit 100% inédit.

Comment faire ? Il suffit de se placer devant Kinect, qui modélise votre corps en un nuage de points. Puis vous pouvez photographier votre tête, qui sera placée dans un coin de votre vêtement, telle une signature. Enfin, choisissez un des trois effets proposés (cercle, maillage ou triangle) et dessinez à la main le motif désiré.

Il ne reste plus qu’à envoyer votre maquette au FabLab pour fabrication. Le matériel utilisé sur place reste somme toute sommaire : une imprimante pour reproduire les motifs, un cadre et de l’encre de sérigraphie.

« J’ai travaillé avec des t-shirts et un équipement artisanal, car c’était plus simple et aussi moins coûteux. Mais Uni-graphie peut très bien fonctionner avec tous les types de vêtements », précise Luc Serreboubée.

Un pot d’encre à quarante euros est nécessaire pour produire environ cent motifs : le coût de votre t-shirt « unique au monde », réalisé avec votre touche personnelle, ne devrait donc pas dépasser les cinq euros.

> Demain, concevoir ses habits sur mesure ?

A l’origine, Luc souhaitait développer un projet de création de vêtements. Il n’avait cependant que quatre mois pour mener à bien son projet, et a donc choisi de se concentrer sur l’aspect création graphique :

« Les FabLabs n’ont de sens que si des objets peuvent y être produits. », expose-t-il. « Je pense toutefois que la caméra de Kinect est assez puissante pour permettre de concevoir sa propre collection de vêtements, de A à Z. »

En attendant, il a décidé de continuer à faire vivre Uni-graphie en y apportant régulièrement des mises à jour, par exemple en ajoutant de nouvelles options. Dès qu’il sera satisfait de la maturité de son application, il la mettra à la disposition de tous, sur Internet.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email