Kinect, une balance pour astronautes en mal de gravité ? share
back to to

Kinect, une balance pour astronautes en mal de gravité ?

19 janvier 2012

On n’y pense certes pas tous les jours, c’est pourtant un véritable casse-tête pour les ingénieurs de la NASA : comment peser les astronautes dans l’espace en l’absence de gravité ? Un enjeu sérieux, car les hommes et les femmes envoyés dans l’espace perdent rapidement en masse musculaire, à cause du manque d’activité physique possible.

Jusqu’à présent, un système de ressorts vieux de près d’un demi-siècle faisait plus ou moins l’affaire. Mais il se révèle pour le moins encombrant, pour ne pas dire archaïque, comme vous pouvez le constater dans cette vidéo

Grâce à Kinect, une équipe de scientifiques français et italiens menée par Jean-Luc Dugelay, du centre de recherches en sciences de l’information Eurecom Sophia Antipolis, propose une alternative intéressante, issue de cette étude : ils ont eu l’idée d’utiliser le capteur 3D de Kinect afin de recréer un avatar numérique du corps de l’astronaute.

En piochant dans une base de données qui recense la morphologie (mensurations, taille, poids moyen) de 28 000 personnes, le système en déduit alors le poids du sujet. Une estimation fiable à 97 %, selon les scientifiques.

Carmelo Velardo, doctorant en informatique et membre de l’équipe, explique à la revue New Scientist que le système pourrait « facilement s’intégrer entre les murs de la station spatiale, ce qui libérerait de la place pour d’autres équipements ou expériences ».

John Charles, scientifique en chef de la NASA pour le programme de recherche humaine, juge le procédé « faisable », même s’il faudra sûrement procéder à « quelques ajustements ». En cause : la microgravité, qui influe sur l’eau présente en large quantité dans le corps. Ce phénomène pourrait fausser en partie les résultats en déformant la silhouette des astronautes.

L’équipe de Carmelo Velardo espère en tout cas prouver rapidement la viabilité de son invention, puisque un vol parabolique, recréant les conditions d’un vol spatial, devrait bientôt avoir lieu.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email