Les secrets d’un bon discours

24 janvier 2011

Pourquoi certains discours marquent davantage les mémoires que d’autres ? Quelles qualités font un bon orateur ? Voilà les questions que s’est posées Nancy Duarte, de l’agence de design américaine du même nom, en analysant le célèbre « I have a dream » de Martin Luther King, (prononcé le 28 août 1963, sur les marches du Lincoln Memorial).

Forme et fond : Nancy Duarte a pris en compte les intonations du pasteur, ses pauses, ainsi que le contenu du discours : répétitions, métaphores, références politiques et culturelles fameuses et ciblées, et en a tiré une analyse visuelle qui explique la force de ce discours :

 « « I have a dream »  n’est pas simplement brillant sur le plan littéraire, sa structure suit également une forme de présentation parfaite, en alternant par ses intonations ce qui est, et ce qui pourrait être, et en concluant par la description de ce à quoi peut ressembler un nouvel ordre fondé sur l’égalité. En plus, MLK choisit avec soin les phrases et les métaphores qui résonnent profondément chez son public », synthétise Nancy Duarte.

Pour plus de détails, découvrez l’explication en vidéo par l’auteur de l’analyse elle-même.

En résumé, le discours suit le schéma suivant, que Nancy Duarte conseille à chacun de suivre pour ses prochaines présentations orales :


 

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email