Une nouvelle forme de lumière pourrait alimenter les ordinateurs quantiques share
back to to

Une nouvelle forme de lumière pourrait alimenter les ordinateurs quantiques

Wired 18 août 2016
Des chercheurs de l'université Imperial College à Londres ont publié une théorie devant permettre de créer une nouvelle forme de lumière qui pourrait servir dans le cadre des ordinateurs quantiques. Explications avec Wired.

Un rapport récemment mené par la Semiconductor Industry Association est formel :  si nous continuons à suivre la tendance en place depuis l’avènement des ordinateurs, nous ne serons plus capables d’alimenter toutes les machines du globe dès… 2040.

À cause de cette limite énergétique, la volonté de se tourner vers d’autres types d’ordinateurs capables de réduire la demande en énergie est de plus en plus forte. Ou d’accroître les sources d’énergies en elles-mêmes. Et la lumière pourrait apporter une réponse à cette problématique.

C’est en tout cas l’avis de physiciens de l’Imperial College London, qui pensent qu’il est possible de créer une nouvelle forme de lumière en combinant les propriétés de photons et d’électrons, rapporte Wired. En publiant leurs découvertes dans la revue scientifique Nature Communications, les chercheurs ont précisé que cette nouvelle forme de lumière pourrait servir à alimenter les ordinateurs quantiques.

D’après le modèle théorique développé par l’équipe de chercheurs, coupler des particules de lumière (photons) avec des électrons peut créer certaines propriétés susceptibles d’aboutir à des circuits fonctionnant avec des « paquets de lumière » plutôt que des électrons. Ouvrant par là-même un nouveau champ des possibles.

Reste à savoir si le passage de la théorie à la pratique est véritablement possible et, surtout, quand.

Plus d’informations ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email