Prévention, santé et numérique : revivez notre rencontre en images ! share
back to to

Prévention, santé et numérique : revivez notre rencontre en images !

12 juin 2014

Traitement des données, applications, nouveaux moyens de pilotage et de détection… le numérique est un des principaux leviers pour mettre en œuvre une politique de prévention plus efficace et moins coûteuse – notamment en matière de santé.

C’est pour réfléchir ensemble à ces grands enjeux et identifier les nouvelles perspectives de la prévention pour la société numérique, que Microsoft France a organisé, en partenariat avec RSLN, une matinée d’échanges le mardi 13 mai 2014 à Issy-les-Moulineaux.

Sociologues, chercheurs, spécialistes du numérique et représentants de grandes institutions se sont succédé pour débattre du potentiel du numérique en matière de prévention. Ils ont partagé leurs retours d’expérience afin d’inspirer les politiques de prévention de demain. Petite rétrospective de nos échanges.

Les Français et la prévention santé

En ouverture de la conférence, Laurence Lafont Galligo, Directrice Secteur Public Microsoft France a présenté les résultats de l’enquête Microsoft-Opinion Way sur les Français et la prévention santé.


 

Découvrez les résultats complets de l’étude

Retrouvez l’infographie

Les données numériques au service d’une prévention de plus en plus individualisée 

François Ewald, Professeur honoraire au CNAM et International Research Fellow de la Law School de l’Université du Connecticut, monte ensuite sur scène pour nous expliquer en quoi le numérique ouvre une nouvelle ère pour le secteur des assurances : celle de la mesure du risque… personnalisée.

 Pour lire notre entretien avec le philosophe de l’assurance François Ewald, c’est par ici.

Prévenir plutôt que guérir grâce à un modèle informatique

Place ensuite à la keynote d’Hervé Lombaert, Chercheur post-doctoral Microsoft Research-Inria, qui nous explique comment le numérique est en train de révolutionner la médecine.

Pour lire notre reportage sur la médecine « in silico », ses enjeux et défis pour la recherche et le travail d’Hervé Lombaert, c’est par ici. Et pour revivre l’intervention du chercheur, c’est en vidéo ci-dessous. 

Le numérique pour répondre aux nouveaux enjeux de la prévention

C’est le moment de la table ronde avec Philippe Tcheng (Directeur des relations publiques de Sanofi), Christiane Flouquet (Directrice de l’Action Sociale de CNAV Ile-de-France) et Nicolas Péju (Directeur de la démocratie sanitaire, de la communication et des affaires publiques de l’ARS Ile-de-France).

Philippe Tcheng, Vice-Président de Sanofi nous a présenté Diabéo, un outil de santé connectée à destination des diabétiques qui vise l’autonomisation du patient : il facilite un rôle actif dans la gestion de son diabète et « permet d’éviter les complications qui coûtent 4,2 milliards d’euros à la sécurité sociale et aux mutuelles ».

Christiane Flouquet nous a ensuite parlé de l’action de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (Cnav) pour accompagner les seniors les plus fragilisés. Son organisme oeuvre notamment à favoriser l’émergence des services et équipements qui facilitent le maintien à domicile. 

> Sur la « silver economy » et les enjeux du numérique pour la génération Senior, voir notre rencontre : « Senior, et alors ? »
 

Nicolas Péju nous présente enfin l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France, un « nouveau venu dans le paysage sanitaire » qui se construit autour de l’idée de démocratie sanitaire, cherchant à formuler les réponses de l’administration publique de santé aux changements d’acteurs et de pratiques dans les parcours de soin :

« Le numérique vient démultiplier une tendance sociétale de fond qui préexistait : un mouvement d’empowerment du patient par rapport à sa maladie, sa prise en charge. Cet outillage contribue à amplifier très fortement ce mouvement, avec des perspectives vertigineuses d’individualisation ». 

C’est le moment des questions dans la salle. Morceau entendu :

« Alors que la santé privée se développe rapidement et sans limite, le service public de santé doit savoir gérer les temps pour aller plus vite : celui, rapide, du citoyen et celui, plus long, des institutions et de la prévention ».

Pour revivre toute la table ronde, retrouvez ici notre compte-rendu détaillé ou rendez-vous dans la vidéo ci-dessous !

Détection et prévention

C’est le Lieutenant-Colonel Jean-Philippe Pagniez, de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris qui clôt la matinée. Au menu : comment les pompiers de Paris s’appuient sur les données pour mieux sauver des vies. 

 
Pour lire notre entretien avec le lieutenant-colonel Pagniez, c’est par ici. Et pour revivre son intervention, c’est là en vidéo :


 

 
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email