Physique : quand une intelligence artificielle recrée une expérience de prix Nobel share
back to to

Physique : quand une intelligence artificielle recrée une expérience de prix Nobel

Techcrunch 18 mai 2016
Des physiciens australiens ont développé une intelligence artificielle capable de recréer par elle-même la célèbre expérience du condensat de Bose-Einstein, rapporte Techcrunch.

En 2001, cette expérience avait permis à trois scientifiques d’être récompensés du prix Nobel de physique. Aujourd’hui, elle est réalisée quasiment en totale autonomie par… une intelligence artificielle. L’expérience en question ? La création d’un condensat de Bose-Einstein, un gaz extrêmement froid qui induit d’effectuer des radiations directes pour ralentir un groupe d’atomes et produire, par là-même, un état fondamental permettant des propriétés spécifiques, comme le souligne Techcrunch.

Dans les faits, l’intelligence artificielle a pris le relais de ses créateurs – des physiciens australiens – à partir du moment où le gaz a été refroidi à 1 microkelvin. L’intelligence artificielle a ensuite contrôlé les lasers chargés de refroidir encore les atomes pour lui faire atteindre quelques centaines de nanokelvin, en plus de gérer des paramètres externes. Plusieurs dizaines de répétitions ont permis de trouver des process de plus en plus efficaces et limiter ainsi le risque d’erreurs. Comme le précise Paul Wigley, qui a codirigé cette expérience :

« Elle [l’intelligence artificielle, ndlr] a fait des choses qu’une personne n’aurait pu deviner, comme modifier la puissance d’un laser d’un côté ou d’un autre, et compenser avec un autre. Je n’aurais jamais imaginé qu’une machine puisse apprendre à faire l’expérience elle-même, partant de rien, en moins d’une heure. »

L’article est à lire dans son intégralité ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email