Prêt pour le shopping augmenté ?

22 octobre 2013

Vous le savez déjà, Kinect est un terrain d’exploration incroyable pour des projets artistiques et pour la recherche. Mais nous voyons également apparaître de nombreuses applications intéressantes de cette technologie pour les entreprises, et notamment dans le commerce de détail. L’objectif ? Créer une expérience utilisateur plus individualisée et plus interactive en boutique, ou bien fournir des informations utiles sur les habitudes, intérêts et types de clients qui viennent en magasin. 

Par exemple, Shopperception, une entreprise basée à New York et Buenos Aires qui propose aux marques et aux distributeurs une solution basée sur Kinect permettant de suivre le temps passé devant un rayon, les produits pris en main ou les interactions du client. La société développe son offre à partir du constat que les boutiques physiques souffrent actuellement de ne pas avoir accès aux mêmes données sur la typologie et intérêts des clients que les sociétés de e-commerce.  
 


Mondèlez International
, qui détient des marques de « snacking » tels que Milka, Lu, Côte d’Or et Carte Noire est en train de développer un système de publicité sur lieu de vente pour des supermarchés, qui intégrera un Kinect pour scanner les visages des passants, déterminer leur sexe et âge, puis leur proposer des publicités sur grand écran adaptés à leur typologie, rapporte le site PFSK.

D’autres applications de l’intégration du Kinect en boutique sont envisageables. Nous avons déjà évoqué des vitrines interactives avec des mannequins qui bougent en fonction de vos mouvements, mais le concept de cabines d’essayage virtuelles semble être une application particulièrement intéressante : à la fois une manière de faciliter l’expérience en boutique pour le client et de réduire les retours produits pour le commerce. La société Styku travaille justement sur la question et propose des solutions déjà testées en boutique, avec à l’avenir, l’idée de pouvoir les adapter pour le e-commerce.

Jason Kopec, directeur d’interaction chez Tag Creative, une agence digitale qui travaille sur un système d’intégration ludique du Kinect en boutique, précise :

« Lorsque les gens font du shopping, ils sont en mouvement, ce n’est pas une expérience statique. Voila l’intérêt d’intégrer la technologie de détection de mouvements en boutique, cela peut être un excellent terrain pour l’innovation. »

Microsoft a également exploré de nombreuses autres possibilités pour utiliser le Kinect en magasin, à travers trois vidéos sorties cette semaine que vous pouvez visionner dans cet article de la revue PFSK.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email