Quand une danseuse devient sculpture en mouvement

18 mars 2013

Trois Kinects enregistrent les mouvements d’une danseuse et … les données collectées sont ensuite combinées pour créer une sculpture-avatar en trois dimensions et en mouvements. Difficile de voir au premier coup d’oeil qu’il s’agit d’une danseuse, ce sont les milliers de points des trois capteurs qui indiquent au fur et à mesure que le corps bouge.

Le projet du designer Daniel Franke, fondateur de Onformative, et Cédric Kiefer entraîne ainsi le corps de la danseuse allemande Laura Keil dans une valse numérique. L’équipe précise : 

« L’idée de base du projet repose sur l’examen de la création d’une sculpture en mouvement à partir des données enregistrées d’une danseuse. […] Elle était enregistrée par trois caméras, lesquelles ont pu définir l’intersection des images pour mettre en place un volume tridimensionnel sous forme de nuage de points 3D. De sorte que nous avons pu utiliser les données recueillies tout au long du processus. »

Le projet a été nominé pour les MuVi Award et le résultat est là :

Quant au making-of, il est visible ici :

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email