Va-t-on bientôt pouvoir stocker ses données numériques sur des cellules d’ADN ? share
back to to

Va-t-on bientôt pouvoir stocker ses données numériques sur des cellules d'ADN ?

FastCoExist 4 mai 2016
L’ADN, système d’information génétique, pourrait bien devenir un nouveau système de stockage d’informations numériques. Explication avec Fast CoExist.

C’est un projet dont on vous parlait déjà en 2012 qui prend forme : après que des chercheurs ont réussi à stocker un livre sur de l’ADN humain, l’utilisation de cellules vivantes pour enregistrer l’information pourrait bien passer au niveau supérieur.

C’est en tout cas la promesse de la startup Twist Bioscience, spécialisée dans le système d’information génétique (qui vient d’être rachetée par Microsoft) :

« L’ADN est un support de stockage prometteur car il a une durée de conservation connue de plusieurs milliers d’années, offre un format de stockage permanent et peut être lu pour des coûts qui diminuent continuellement. », explique sa CEO.

Comme le souligne la revue l’ADN, un gramme d’ADN est justement capable de stocker un milliard de gigaoctet. Sa durée de conservation, elle, se calcule en… milliers d’années.

Plus d’informations sur Fast CoExist.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email