Twitter déconstruit, c'est pas mal aussi

9 février 2010

Repérer un mot clef à l’intérieur des centaines de milliers de messages postés tous les jours sur le site de micro-blogging Twitter. Y observer les co-occurences. Puis représenter le tout dans un graphique, et dans une liste montrant l’importance desdites co-occurences : ok, dit ainsi, vous ne visualisez sans doute pas très bien ce que le site internet postmodernnews.com propose.

Mais on vous l’assure : ce projet complètement expériemental, qui entend « déconstruire » Twitter pour mieux le reconstuire, est vraiment captivant.

Nous avons fait le test en demandant au moteur de recherche de trouver tous les messages postés comprenant les expressions « BHL » et « Botul » – vous pouvez lire cette dépêche AFP à la limite du cliché si vous ne voyez pas bien de quoi l’on parle.

Le résultat est saisissant :

Sur cette première image, la représentation graphique propose une double entrée, par « zones » (exemple : Canal +, où BHL était invité lundi soir …) et par fréquence des liens postés notamment – du moins c’est ainsi qu’on l’a compris.

– On dézoome un peu sur cette seconde image, et vous découvrez l’entrée « texte » : sont, cette fois, représentés les mots clefs présents dans les messages postés par les utilisateurs de Twitter qui ont cité les expressions recherchées.

– Ici, nous avons sélectionné la co-occurence « fake » [pour « faux » grossier] : en cliquant dessus, la liste de tous les messages comportant « fake », « bhl » et « botul » apparaît.  Ensuite ? vous pouvez cliquez les messages originaux. Sur la capture d’écran ci-dessus, c’est ce message posté hier soir par @sebmusset qui est reproduit : « Scoop : Jean-Baptiste Botul est formel : « Ce BHL est un fake » »

A quoi ça sert ? Pour être tout à fait franc, on n’a pas encore complètement compris. Mais on vous conseille vivement d’y faire un tour, vous verrez, c’est assez fascinant.

Les explications sur les personnes à l’origine du projet sont réduites à leur portion congrue, mais ne vous étonnez pas si vous entendez parler d’eux tout bientôt sur le net.

(projet repéré mardi 9 février par le site spécialisé visualcomplexity)

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email