Un cabaret numérique

13 mai 2011

(Visuel : TodaysArt 2010 – Saturday – 39, par Marc Solaris, licence CC)

Les arts numériques se prennent-ils un peu trop au sérieux ? Sans doute un peu, de l’avis de François Wunschel et Fernando Favier, deux artistes du collectif Exyzt, qui ont imaginé le projet « Euphorie », dans un esprit ludique et plein d’humour.

Leur spectacle est une performance théâtrale, qui allie vidéo, sons et jeux d’acteurs. Sur scène, les deux compères transforment de simples néons en guitares-sabres laser, dans un décor abstrait et très graphique qui laisse rêveur.

Démonstration :

Le projet, coproduit par 1024 architecture et Arcadi, est né de cette envie de détourner des objets de consommation courante et de mettre à l’honneur cette une technologie relativement simple et peu coûteuse (comme les néons). La performance mélange un ensemble de savoir-faire : musique électronique, vidéo, projections, lumières … L’image, au centre de ce spectacle, est traitée comme un matériau de construction.

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email