Un tétraplégique bouge sa main grâce à une puce dans le cerveau share
back to to

Un tétraplégique bouge sa main grâce à une puce dans le cerveau

Mashable 18 avril 2016
C’est une première mondiale : une technologie alliant algorithme et machine learning pourrait permettre à des patients paralysés à la suite d’un accident de recouvrer l’usage de leurs membres. Mashable nous en dit plus.

Jusqu’à présent, la médecine moderne ne pouvait guère aider les personnes frappées de paralysie à la suite d’un accident. Mais une équipe pluridisciplinaire de chercheurs de Ohio State University et du Battelle Memorial Institute a mis au point une technologie pour permettre aux patients de retrouver l’usage de leurs membres, explique Mashable qui se fait l’écho d’une étude publiée par Nature le 13 avril. Grâce à une déviation neuronale, Ian Burkhart, tétraplégique de 24 ans, a partiellement retrouvé l’usage de sa main.

Le principe : une puce électronique est implantée dans le cerveau du patient, captant les ondes émises par la zone spécifique du cerveau utilisée pour contrôler les mouvements. Ces ondes sont ensuite transmises à un ordinateur qui les décrypte grâce à un algorithme spécifique et les transmet à une gaine garnie d’électrodes qui stimulent les muscles. Le bras peut ainsi bouger selon les indications « pensées » par le patient.

La technologie est encore lourde à mettre en œuvre, mais le système intègre du machine learning, le rendant de plus en plus efficace au fur et à mesure de son utilisation. Et l’équipe de recherche réfléchit déjà à la possibilité d’un système sans fil captant les ondes du cerveau sans avoir à réaliser un implant.

Pour plus d’information sur cette prouesse médicale et technologique, c’est par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email