L’intelligence artificielle reconnaît désormais les caractères et les signes plus rapidement que l’intelligence humaine share
back to to

L’intelligence artificielle reconnaît désormais les caractères et les signes plus rapidement que l’intelligence humaine

15 décembre 2015

Des chercheurs du MIT, de l’Université de New York et de l’Université de Toronto ont mis au point un programme plus apte à reconnaître des signes que l’intelligence humaine, rapporte le New York Times.  

On savait l’intelligence artificielle (IA) capable de gagner aux échecs, de déterminer des univers visuels en se basant sur des centaines de photographies ou encore de permettre à des robots de… cuisiner des pizzas. Désormais, grâce à une équipe américaine de chercheurs, l’IA dépasse en rapidité et en pertinence les humains dans la reconnaissance des signes et des caractères. 

Présentée le 10 décembre, leur découverte se base sur le BPL pour « Bayesian Program Learning » et permet à un programme informatique d’apprendre rapidement des caractères dans un certain nombre de langues et de généraliser à partir de ce qu’il a appris. Des méthodes d’apprentissage qui se rapprochent encore un peu plus de la façon dont les êtres humains apprennent et comprennent les concepts, mais cette fois-ci avec plus de rapidité et de précision.

Une avancée qui laisse envisager que ces programmes puissent, à terme, reconnaître la voix humaine avec encore plus de précision, repérer des objets au sein d’images ou encore identifier des comportements. 2016 sera-t-elle bel et bien l’année de l’intelligence artificielle ?  

Plus d’informations avec l’article du New York Times

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email