Et si Internet s’arrêtait pendant 24h…

5 août 2015

Que se passerait-il si le réseau des réseaux subissait une panne mondiale le temps d’une journée ? C’est la question à laquelle a tenté de répondre The Economist au travers de son initiative « The World If ».

« La connexion au réseau a été perdue. » Ce message représente le cauchemar de tout internaute. Si Internet apparaît comme un acquis que rien ne peut stopper, le spectre d’une panne mondiale pèse pourtant sur la planète à mesure que le réseau croît. Mais, comme le 12 août 2014, le problème pourrait être dû à une négligence humaine plus que technique. Un rappel de la matérialité bien réelle du Web.

Signe de notre dépendance croissante à Internet, une panne de 24h du réseau mondial paralyserait alors à elle seule l’ensemble du globe, comme en témoigne ces quelques chiffres rassemblés par The Economist :

  • Plus de 196 milliards d’email ne pourraient être envoyés.
  • 12 milliards de vidéos ne seraient pas visionnées sur Facebook et Youtube.
  •  Les 3 milliards de requêtes journalières sur le moteur de recherche Google resteraient sans réponse.
  • Tandis que près de 500 millions de tweets ne pourraient être partagés sur le réseau social.

Des exemples qui suffisent à imaginer le chaos qui régnerait, d’autant que ne sont pas envisagées ici les répercussions qu’aurait une telle panne sur les réseaux de transport ou encore l’économie mondiale.

Une infographie à retrouver sur « The World If ».

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email