Je lole, tu loles… le LOL fête (déjà) ses 25 ans ! share
back to to

Je lole, tu loles... le LOL fête (déjà) ses 25 ans !

28 mai 2014

Rentré en 2013 dans le Petit Robert, l’acronyme LOL, de l’anglais Laughing out Loud, est une expression qui a bien évolué depuis son apparition. Mais qui est à l’origine de cette expression qui fête cette année son quart de siècle ? Plus encore, que se cache-t-il aujourd’hui derrière cette abréviation ? Réponses dans un article de Slate.fr publié le 25 mai.

Le lol, mot-valise hypertrophié…

En vertu de la loi Toubon, lol peut être francisé en mdr pour « mort de rire ». Tombé en désuétude dès 2000 chez les jeunes de 15 ans, marqueur pour les puristes du Net d’une faute de bon goût, il fait très vite son come-back.

Aujourd’hui dans nos échanges via les réseaux sociaux et messageries instantanées, l’expression – qui s’emploie même sous forme d’émoticône – est bien plus le reflet d’un mot-valise dont l’hypertrophie du sens peut aller jusqu’à générer des quiproquos. Est-ce à dire que son usage, après avoir été le reflet d’une génération, deviendrait-il une forme d’injonction sociale ? Sommes-nous tous assujetti à ponctuer de lol toutes nos communications en ligne ?

… ou forme d’injonction sociale ?

Le lol a pris sa revanche et devient indicateur d’une nouvelle ponctuation. Les tsunamis de lol peuvent aussi bien vouloir dire « je ne sais pas trop quoi te dire mais je fais l’effort d’esquisser un sourire », « je comble un blanc », « j’aime la terre entière », etc. La haute fréquence de son emploi dans notre syntaxe quotidienne finit même par nous faire oublier que, pour l’utiliser à bon escient, encore faut-il que l’on ait vraiment ri (et à voix haute) IRL (in real life)…

Qui se cache derrière le lol ?

Selon le linguiste Ben Zimmer, il serait apparu pour la première fois en 1989 dans la newsletter FidoNet (toute en code ASCII, preuve de son âge).  Pour d’autres, son usage viendrait d’un certain Wayne Pearson, un Canadien qui explique l’avoir inventé sur une liste de discussion bien avant que le WWW n’existe dans la première moitié des années 80. 

Problème : ce dernier n’a pas de preuve ! Alors lol ou pas lol sur son âge véridique … that is the question 😉

 

 

 

Pour en savoir plus, c’est ici dans l’article de State.fr.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email