Les jeunes diplômés américains sont les plus nombreux à chercher l’amour en ligne share
back to to

Les jeunes diplômés américains sont les plus nombreux à chercher l’amour en ligne

The Atlantic 17 février 2016

Bien que l’université soit généralement un lieu propice aux rencontres, les étudiants et les jeunes diplômés américains sont depuis trois ans surreprésentés dans les statistiques des sites et applications de rencontre. The Atlantic s’est penché sur ce paradoxe. 

La fac, ses résidences universitaires, ses milliers d’étudiants, ses folles soirées… le tout à un âge où l’on quitte tout juste le domicile familial. Sur le papier, tous les ingrédients sont réunis pour favoriser les rencontres, et plus si affinités. Et pourtant, un récent sondage publié par le Pew Research Center avance que les rencontres amoureuses se font désormais avant tout en ligne.

En 2013, les jeunes Américains de 18 à 24 ans utilisaient autant les sites et applications de rencontres que les adultes moyens, c’est-à-dire autour de 10% d’entre eux. Un pourcentage qui a quasiment triplé en deux ans, faisant passer la génération des diplômés bien au-dessus de la moyenne : ce sont aujourd’hui les plus nombreux à tenter de trouver l’âme sœur en ligne.

> A lire aussi : Tinder, OkCupid… : ce que les applications changent (vraiment) aux rencontres

Un chiffre à prendre dans son contexte plus global d’augmentation, toutes générations confondues, du nombre d’inscrits sur ce genre de sites. Ainsi, à part la génération des 25-34 ans et celle des plus de 65 ans qui restent stables, toutes les autres tranches d’âge connaissent une nette croissance en termes d’utilisation de ce genre de sites ou applications.

L’article complet est à retrouver ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email